La Shaperie: une enseigne atypique dédiée au visagisme

Mardi 23 janvier 2018

Nous avons rendez-vous aujourd’hui rue de l’Arbre Sec, en plein centre de Paris, dans un magasin un peu particulier, la Shaperie, à la fois barbier, opticien, et chapelier. Rencontre avec son créateur, Hedi.

La Shaperie62 Rue de l’Arbre Sec, 75001 PARIS – 01 53 28 89 80


MW : Parle-nous de la Shaperie et de son concept

H : Le premier magasin existe depuis un peu plus de 4 ans. Il y en a maintenant 4, et une vingtaine de personnes qui y travaillent. La Shaperie est une enseigne atypique dédiée au visagisme, à la fois opticien, barbier et chapelier, dans une ambiance qui se veut cool, fun et dynamique. Il y a une dominante barbershop, c’est l’activité qui marche le plus, et qu’on retrouve dans chaque boutique. En comparaison, la partie optique n’est présente que dans 2 magasins.

MW : Comment as-tu eu cette idée ?

H : J’ai fait une école de mode et une école d’optique, puis j’ai passé du temps aux Etats-Unis, où j’ai fréquenté pas mal de barbershops. Je suis revenu en France, pour gérer une usine de fabrication de lunettes dans le Jura. Puis, j’ai voulu monter un projet à Paris, quelque chose autour du visagisme, du vrai, j’ai beaucoup réfléchi et l’idée de la Shaperie m’est venue.

MW : Qu’est-ce qu’on trouve à la Shaperie ?

H : Côté lunettes, on propose près de 700 paires différentes, on ne travaille qu’avec des créateurs (français, autrichiens, japonais, etc.). Côté couvre-chef, on a 2 marques en magasin, qui tournent, une de casquettes et une de chapeaux. On cherche à chaque fois l’exclusivité, notre volonté c’est vraiment de faire des produits qu’on ne trouve pas ailleurs.

La Shaperie - Paris

MW : Qu’est-ce qui te plaît le plus ?

H : C’est le côté créatif, et la satisfaction des clients : voir des gens qui ont envie de quelque chose sans savoir quoi précisément, les orienter, puis les voir repartir avec le sourire, c’est très sympa.

MW : Qui sont tes clients ?

H : Pas mal d’habitués, on a des clientèles différentes en fonction du quartier du magasin, et du coup des ambiances un peu différentes aussi, on essaie de ne pas tomber dans le cliché du barbier à l’ancienne ; il y a aussi pas mal de personnalités, comme Jay-Z, Joey Starr, Doc Gyneco, etc.

MW : Comment utilises-tu tes vitrines ?

H : On les change 2 fois par semaine, pour mettre des produits en avant, l’idée étant de se renouveler et d’apporter de la nouveauté ; on peut les faire par rapport aux saisons, ou en suivant des thématiques.

MW : Quels sont les projets de la Shaperie ?

H : Continuer à grandir, à la fois en interne, en travaillant avec de nouvelles personnes, des gens que je connais, et puis pourquoi pas à l’international, j’aimerais bien trouver des partenaires à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce centre de ressources vous permet d'accéder à de nombreuses informations.