Ce centre de ressources vous permet d'accéder à de nombreuses informations.

Fleur de Soleil : boutique atypique près de la Madeleine

Lundi 11 mars 2019

Nous nous sommes rendus rue de Castellane, à deux pas de l’église de la Madeleine à Paris, dans l’établissement Fleur de Soleil, qui a récemment vu sa vitrine décorée pour la campagne Leroy Merlin. Nous y avons rencontré Laurence, qui nous a parlé de sa boutique et de son expérience avec Message In A Window…

Fleur de soleil – 13 Rue de Castellane, 75008 PARIS – 09 71 43 38 70


MW : Quel est le concept de la boutique ?

L : C’est de réinventer la toile cirée, en proposant de jolis motifs, qu’on est fier de montrer, et qui puissent s’accorder avec des intérieurs contemporains.

 

MW : Pourquoi ce nom, « Fleur de Soleil » ?

L : Il correspond à l’idée que je voulais donner à la collection, à la fois jolie, lumineuse et poétique. J’ai commencé par vendre mes produits en ligne, puis quand j’ai ouvert la boutique il y a 5 ans, c’est assez logiquement qu’elle a pris le même nom que la collection.

 

MW : Qui sont vos clients ?

: Il y a pas mal de revendeurs, en France et en Europe, et des particuliers, en ligne ou en boutique – ce sont des clients de tous les âges, souvent avec des enfants, et très majoritairement des femmes.

 

MW : Dites-nous-en un plus sur ce que vous vendez

: Je vends des nappes, des tabliers, des serviettes, des rideaux, etc. et également des tissus. Ces derniers sont tissés en France dans un petit village des Vosges, puis imprimés et enduits à Gérardmer. Tous les autres produits sont ensuite confectionnés par un ESAT, établissement spécialisé d’adaptation par le travail. Tous les modèles sont des créations Fleur de Soleil.

 

Toile cirée Fleur de Soleil   Toile cirée Fleur de Soleil

 

MW : Comment vous êtes vous retrouvée dans l’univers de la toile cirée ?

L : J’ai toujours voulu créer ma société ; j’ai fait une formation en entrepreneuriat en école de commerce, et j’ai travaillé pas mal dans le marketing. Un jour, ma sœur m’a demandé une  toile cirée particulière, que je n’ai pas réussi à trouver : ça a été le déclic, j’ai décidé de me lancer et de créer ma collection.

 

MW : Qu’est-ce qui vous plaît le plus aujourd’hui dans cette activité ?

L : Ce sont plusieurs choses en même temps ; le fait d’être entrepreneur, le côté créatif, les contacts avec les clients et le développement des produits.

 

MW : Quels sont vos projets ?

L : Le projet numéro 1 c’est l’amélioration de la boutique en 2019, le rangement, la décoration, et l’aménagement des vitrines.

 

MW : En parlant de vitrines, comment s’est passée votre collaboration avec Message In A Window pour la campagne Leroy Merlin ?

L : Je dois dire que je n’avais jamais fait de publicité avant, mais là, j’ai trouvé le concept novateur et j’ai eu envie de me lancer. Tout s’est très bien passé, et le visuel Leroy Merlin était joli.

MW : Que pensez-vous de ce type d’opération ?

L : La démarche est sympathique, et l’idée est très bonne. La vitrine est un très bon moyen de faire passer les messages, et la vitrophanie n’est pas si invasive qu’on pourrait le croire, puisqu’on ne la voit pas de l’intérieur du magasin. A l’inverse d’autres campagnes de communication, je trouve que les campagnes en vitrines ne sont pas agressives, et qu’elles s’insèrent de façon plus fluide dans le paysage urbain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite suivre Message In A Window