Rencontre avec Alex Lerda, créatrice de « Ma Petite Vitrine »

Lundi 13 mars 2017

Conception, réalisation et interprétation font la devise d’Alex Lerda qui a fondé, il y a 1 an, « Ma Petite Vitrine », une start-up spécialisée dans la création, la conception et la réalisation de vitrines pour les grandes enseignes.

L’implantation de boutiques sur des axes hyper concurrentiels pousse les enseignes à se démarquer de plus en plus. C’est pourquoi Alex et son équipe ont décidé de créer un service autour de la décoration de vitrine afin de mettre en avant un produit, une promotion ou simplement une décoration grâce à l’implantation de concepts pérennes ou évènementiels novateurs et attractifs.

« Nous valorisons l’espace de vente et lui donnons toute la visibilité qu’il mérite ».

Vitrines Bérénice par Ma Petite Vitrine

« Ma Petite Vitrine » compte aujourd’hui 3 salariées : Alex qui gère toute la partie commerciale, gestion de projet et logistique, Mallorie, directrice artistique et la dernière arrivée, Aurélie qui est graphiste.

L’atelier de création travaille avec un réseau de poseurs implantés partout en France et sur Paris, et également de plus en plus avec des pays de proche Europe. Le passage de la fondatrice sur BFM TV, le 26 août dernier leur a fait une publicité incroyable. « Ma Petite Vitrine » est aussi présente sur les réseaux sociaux mais, aujourd’hui, leur succès repose sur le bouche à oreille de leurs clients satisfaits.

L’idée est simple : des créations sur-mesure respectant l’image du client, le budget et le produit. Ainsi chaque création est adaptée au point de vente sur lequel elle va être installée ; fini les adhésifs trop petits ou les visuels sur dimensionnés !

Vitrines chez Yann Couvreur par Ma Petite Vitrine

Pour Alex Lerda, une belle vitrine est tout simplement une vitrine qui met correctement en valeur le produit et pour cela l’équipe de « Ma Petite Vitrine » va proposer à ses clients de jolis concepts déclinables à l’intérieur du magasin (touches de rappels, code couleur, PLV) tous ces détails sont des éléments primordiaux dans le parcours d’achat du client.

 « Un client doit pouvoir retrouver ce qu’il a vu en vitrine dans les cinq pas de l’entrée et en arrière-caisse ».

« Ma Petite Vitrine » va imaginer des histoires qui se racontent sur une année (et pas uniquement en trois semaines de vitrines) et celles-ci vont évoluer en fonction de la saison, du produit, de la collection, de tous ces éléments importants pour les enseignes. De plus, ses clients remarquent qu’il y a une réelle augmentation des visites en boutique et du chiffre d’affaires lorsque les vitrines sont animées.

Afin de créer une animation en vitrine, Alex et son équipe vont utiliser des matériaux adaptés, éco-responsables et réutilisables. Nous avons demandé à Alex quelles étaient ses vitrines coup de cœur de cette année. Elle nous a répondu que cette année, elle avait beaucoup apprécié la vitrine de Lancel pour la nouvelle collection Spring, ainsi que  la vitrine de Noël de la marque Repetto. Ses préférées restent évidement la création « Ma Petite Vitrine » pour le Noël de Bérénice ou celle de l’ancienne Pinacothèque pour le groupe Allianz Real Estate.

 

Vitrine Alliance Real Estate par Ma Petite Vitrine - Pinacothèque Paris

La jeune créatrice nous a révélé sa formule afin de réussir au mieux sa vitrine :

  • Ne pas sur-charger l’espace disponible,
  • Savoir se démarquer grâce à ces trois mots : le bon produit, le bon message, les bonnes couleurs.
  • Et pour finir, travailler avec les meilleurs partenaires de production et d’installation.

En ce qui concerne le concept de Message In A Window, Alex nous a rapporté que c’était l’opportunité pour les marques ou des petits créateurs d’avoir une visibilité sur la place publique.

« J’ai trouvé ça très chouette, c’est l’occasion de donner une chance aux plus petits de réussir en les mettant au même niveau que les grands ».

Le fin mot de notre rencontre est que Ma Petite Vitrine crée des univers personnalisés et raconte des histoires dans les vitrines pour donner un peu de poésie aux artères commerçantes.

Un grand merci à Alex Lerda pour ce moment de partage et ses précieux conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *