6 idées reçues en termes d’aménagement de point de vente

Jeudi 23 mars 2017

Les points de vente ne cessent de se réinventer et deviennent expérientiels. Nous vous avons dressé 6 idées reçues sur l’aménagement du point de vente.

 

Idée reçue n°1: la profusion de produits dans un espace de vente garantit son efficacité

Pas vraiment, sauf si l’accumulation a du sens, répondent les experts de Lonsdale. Raconter une histoire, faire vivre une expérience, valoriser la pertinence de chaque produit, voilà le nouveau rôle du lieu! Les exemples en la matière sont légion, à l’image du stand de Citroën au Mondial de l’automobile. L’agence qui a désigné le stand a réussi à retranscrire le slogan de la marque « Be different, feel good« . Le stand, imaginé comme une grande bibliothèque, faisait la part belle au confort et au design tout en valorisant les véhicules.

Citroën Feel Good - Message in a window

 

Idée reçue n°2: une fois le concept créé, il suffit de le décliner pour devenir une enseigne plébiscitée

S’il est vrai que les repères rassurent, l’ère du monolithisme est révolue. On évalue la pertinence des lieux, des offres et des services à leur souplesse et leur adaptabilité, à l’intelligence qu’elles développent des situations et des cultures en présence. Il est important d’adapter le concept à son implantation. KFC est, sur ce point, un cas d’école, puisque l’enseigne veille à intégrer, dans chacun de ses points de vente, une frise mettant à l’honneur la ville dans lequel le point de vente est implanté

retail - kfc - Message in a Window

Idée reçue n°3: la grande distribution? Un entrepôt géant avec une succession de gondoles et quantité de produits à portée de mains

Le défi de la grande distribution est de devenir une destination à part entière. Ces lieux sont aujourd’hui sujets à de fortes mutations. On combat l’hyper-choix au bénéfice d’assortiments plus concentrés autour desquels se développe tout un faisceau de services et d’expériences ludiques et pertinentes. Carrefour s’inscrit dans cette tendance. Avec son concept Carrefour City, l’enseigne entend ainsi répondre aux nouvelles aspirations des consommateurs en proposant un magasin de proximité.

Carrefour City - Message in a Window

Idée reçue n°4: Installer 200 magasins dans une boîte suffit à créer une expérience shopping intéressante

Les centres commerciaux sont devenus des marques et des médias à part entière. Ils gèrent des audiences à qui ils doivent offrir des lieux de destination dotés d’une identité forte. Pour ce faire, ils doivent imaginer un parcours ludique, humain et familial et inventer de nouveaux services. Bref, une expérience shopping qui joue les prolongations et fidélise. À ce titre, on peut citer en exemple L’Avenue 83, qui, par son aménagement, offre une nouvelle lecture des centres commerciaux. Outre la diversité des enseignes, ce centre commercial, implanté dans la périphérie de Toulon, à ciel ouvert propose une offre de restauration et dispose d’un espace de loisirs. Les allées paysagères invitent à la balade et à la détente.

Retailers - Message in a Window

Idée reçue n°5: les écrans touch & go tuent la relation client

Non, les écrans touch & go ne tuent pas la relation client en magasin. Prenons l’exemple de Pepper. Vendeur augmenté à forte valeur ajoutée, son capital sympathie crée de l’attractivité, et les services qu’il propose permettent de fluidifier la relation client. C’est un dispatcher intelligent de compétences qui requalifie le savoir des forces de vente humaines afin de muscler l’expertise globale des retailers. D’ailleurs, le développement de l’intelligence artificielle permettra de créer de véritables interfaces d’échange avec les clients.

touch & go - Message in a Window

Idée reçue n°6: l’emplacement, formule exclusive du commerce qui marche

Certes, l’emplacement d’une boutique est primordiale pour donner de la visibilité à une marque, mais pas uniquement! Aller à la rencontre des flux, à l’endroit et au moment où ils se créent est désormais un must incontournable. D’ailleurs, la multiplication des pop-up stores, ces boutiques itinérantes et éphémères, flexibles et accessibles à (presque) tous les budgets est une réponse créative aux enjeux économiques.

pop up - Message in a window

Source : E-marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *