Belvedere, le goût originel de la vodka

Jeudi 03 décembre 2020

Vous vous étiez conformé(e) à l’idée de neutralité de la vodka ? Belvedere renverse les idées reçues en éditant sa vodka Heritage 176, élaborée à partir de seigle de Pologne et d’eau purifiée, distillés au feu, auxquels « rien d’autre ne peut être ajouté » selon les principes de la Polish Vodka.

Révéler les arômes du seigle d’or

Pour révéler toute l’intensité des arômes du seigle, les maîtres distillateurs de Belvedere œuvrent selon les anciennes traditions de maltage, héritées de 600 ans d’histoire.

Ici, c’est le seigle d’or de Dankowskie, reconnu pour son caractère marqué, qui est utilisé comme matière première. Après les étapes de macération et de germination, la céréale est séchée dans des fours à 176 degrés Fahrenheit. L’eau purifiée provient d’une nappe d’eau souterraine jaillissant naturellement au cœur de la distillerie Polmos Zyrardów, l’une des plus anciennes au monde. Le liquide obtenu est distillé pas moins de quatre fois.

La vodka Heritage 176*, corsée mais douce et crémeuse en bouche, se déguste sur glace, assortie d’un zeste de citron, pour mieux révéler ses notes d‘amande, de vanille et de poivre blanc.

* Excellent Highly Recommended, 2020 Ultimate Spirits Challenge (90 points)

Belle à voir

Belweder c’est le nom du palais présidentiel polonais arboré sur les flacons de la marque, qui signifie aussi belle à voir. Et de fait, la vodka Belvedere reste séduisante depuis plus de 25 ans, riche de médailles d’or gagnées lors de compétitions internationales, toujours fidèle aux traditions d’élaboration de la vodka, où le seigle est à l’honneur.

Le made in France : des céréales à la vigne

Si la « petite eau » est à l’origine un alcool de pommes de terre ou de céréales des pays de l’Est : Russie, Pologne, Allemagne, Finlande… la recette s’est développée en France, à partir de blé ou de fruits de la vigne.

  • Grey Goose®, la vodka « réalisée avec les meilleurs ingrédients français » : du blé d’hiver de Picardie et de l’eau de source de Gensac ; avant l’embouteillement, l’intérieur de chaque bouteille est nettoyé avec de la Grey Goose, dans laquelle macèrent aussi les bouchons,
  • la vodka Nadé, distillée par la Maison cognaçaise Vinet Delpech, à partir de 4 cépages de raisin bordelais : Cabernet-Franc, Cabernet-Sauvignon, Sémillon ; ses autres particularités : elle est vieillie en fûts et millésimée,
  • Cîroc™, la vodka de Charente aux 5 distillations, élaborée par la Maison Villevert à partir de blé et de raisin de Gaillac au sein de la prestigieuse Distillerie de la Tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *