Quand les commerces investissent des lieux chargés d’histoire

Lundi 06 avril 2020

Trouver un local disponible relève parfois du parcours du combattant pour certains commerçants, en particulier à Paris. Et si la majorité cherchent avant tout à s’installer dans tel quartier, ou tel arrondissement, d’autres commerces ont aussi parfois la chance d’ouvrir dans des lieux chargés d’histoire…quand il ne s’y trouvait pas déjà au tout début ! 

Nous nous intéressons aujourd’hui à deux de ces commerces bien particuliers, inscrits sur la plateforme Message In A Window…

La cave Vinosfera et les maisons médiévales du Marais

A Paris, au numéro 11 de la rue François Miron, artère où l’on trouve de nombreux commerces typiquement parisiens, dont les fameuses Caves du Marais, (qui collaborent régulièrement avec Message In A Window, auxquelles nous avions consacré un article), se cache la cave italienne Vinosfera, au rez-de-chaussée d’un bâtiment plusieurs fois centenaire. C’est en effet un lieu à l’histoire riche qu’a décidé d’investir Nathalie Dessaux, propriétaire du commerce (sujet lui aussi d’un autre article disponible sur notre blog).

les maisons médiévales du 11-13 rue François Miron

11-13 rue François Miron

Cet immeuble d’aspect médiéval, devant lequel on ne manque pas de croiser de nombreux touristes et leurs appareils photos, aurait été édifié entre le 14ème et le 16ème siècle, selon les sources. Sa structure et ses colombages sont typiquement moyenâgeux, et ne sont pas sans rappeler l’architecture rouennaise, et ses maisons à encorbellement, typiques à partir du 14ème siècle. 

En réalité, la maison a dû être plusieurs fois restaurée, pour des raisons de sécurité, et les colombages datent des années 1960. Mais qu’importe, l’illusion est là et, lorsque l’on se trouve face à un tel édifice, on se croirait dans le Paris d’un autre temps, et peut-être justement celui de François Miron, prévôt des marchands de Paris de 1604 à 1609, dont la rue porte le nom. 

Sur la façade, est gravé le nom de la bâtisse, la “maison à l’enseigne du Faucheur”, qui nous plonge un peu plus dans cette atmosphère d’époque…

On termine cette aventure hors du temps à l’intérieur même du bâtiment, plus précisément au sous-sol, où l’on trouve une superbe cave voûtée, aménagée récemment pour y recevoir  dégustations et autres événements privés.

La cave de Vinosfera

La cave de Vinosfera

Le magasin d’optique Coilliot, entre héritage et Art Nouveau

En 1897, Louis Coilliot, entrepreneur en céramique, fait appel au célèbre architecte Hector Guimard, pour réaliser la façade du magasin familial, à Lille, dont il vient d’hériter. Guimard, maître français de l’Art Nouveau et connu notamment pour ses célèbres bouches du métro parisien, se charge finalement d’ériger un édifice, entre 1898 et 1900, sur la parcelle voisine que Colliot vient d’acquérir.

Maison Coilliot 14 rue de Fleurus à Lille

Les balcons de la Maison Coilliot

Ainsi fût bâtie la Maison Colliot, au 14 de la rue de Fleurus à Lille, qui reste aujourd’hui une des réalisations les plus fameuses de son auteur ; pierre de taille, brique, lave, fer forgé et céramique en sont les matériaux. Une superposition de balcons sous une toiture-pignon en bois et une façade asymétrique caractérisent notamment la bâtisse.

Symbole de l’Art Nouveau, la Maison Coilliot, comprenant son décor intérieur, est classé Monument Historique par arrêté du 16 mars 1977. Bien qu’excentrée par rapport au centre-ville lillois, cette demeure si caractéristique attire les touristes les plus avertis, qui n’hésitent pas à faire un (petit) détour pour venir l’admirer.

La vitrine d'Optique Coilliot

La vitrine d’Optique Coilliot

Une partie de l’édifice appartient aujourd’hui encore à la famille Coilliot : on peut venir acheter ses lunettes au rez-de-chaussée, au bien nommé magasin Optique Coilliot, dont la vitrine aux menuiseries originales ne passe évidemment pas inaperçue, marquée de l’empreinte indélébile de son célèbre architecte.


Vinosfera, 11 rue François Miron, Paris

Optique Coilliot, 14 rue de Fleurus, Lille

Pour la Maison Colliot, plus d’informations sur le site du Cercle Guimard 

Vous cherchez à communiquer dans les vitrines de cavistes ou de magasins d’optique ? C’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *