Nikka Days, la nouvelle énergie hybride

Mardi 28 janvier 2020

Nikka a lancé il y a près d’un an Nikka Days, mais peu encore le connaissent.
Nous souhaitions porter notre regard sur ce whisky japonais nouveau et atypique :

Hybride.

Nikka Days est un whisky que nous qualifierions d’hybride.

À la croisée des chemins entre le whisky de connaisseurs et un whisky d’amateur. Assemblage de grains et d’orge malté. Convergence des savoirs-faire des distilleries de Miyagikyo (île d’Honshu) et d’Yoishi (île d’Hokkaido).

Si peu d’informations ont circulé sur les fûts utilisés et les durées de vieillissement, Nikka Days est certainement une très bonne synthèse des whiskies japonais.

Solaire.

Nous avons rarement vu un whisky aussi lumineux. Nous pensons bien sûr à Glenmorangie, mais le packaging et le jus sont de notre point de vue encore plus frais et rayonnant.

Il y a quelque chose de Cœur de Cognac de Rémy Martin, même la pointe de gourmandise y est. C’est une sorte de nature chaleureuse et exhalée par le soleil qui fond en bouche.

Nikka Days nous rappelle pourquoi le Japon est aussi appelé le pays du Soleil Levant !

Facile.

Fruité, floral et peu astringent, Nikka Days est un hommage sans le savoir à l’origine de l’entreprise. Nikka vient en effet de la contraction de Nippon Kaju (NiKa), « jus (de fruits) japonais ».

Nikka Days, orient & occident

 

Facile d’accès, pas de vieillissement mentionné, pas de technicité dans le discours, Nikka Days est simple. Son prix, symboliquement placé sous la barre des 40€ TTC.

Probablement volontaire, cette accessibilité générale permet d’aborder de nouvelles cibles de consommateurs et de consommatrices et son déploiement pourrait être important s’il n’est pas entravé par les connaisseurs.

D’ailleurs, pour ceux qui recherchent l’expertise, nous leur recommandons de concentrer leurs efforts sur le Taketsuru 17 ou 21 ans !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *