Ce centre de ressources vous permet d'accéder à de nombreuses informations.

La communication offline est-elle vraiment morte ?

Mardi 18 septembre 2018

En cette fin d’année 2018, nous avons souhaité faire un petit tour d’horizon du marché publicitaire en France afin d’avoir les idées claires sur les tendances et les chiffres clés.
Alors c’est parti pour 4 grands enseignements:

 


1-  Le marché de la publicité en France poursuit une croissance, certes faible mais constante !

La communication offline est-elle vraiment morte ?

En 2018 les dépenses publicitaires représenteraient environ 16 milliards de dollars, soit seulement 7% de plus qu’en 2011. Les dépenses sont donc globalement en faible croissance.

 

2-  La communication digitale connaît la plus forte croissance

Le média qui tire la croissance est sans surprise le digitale, qui croît de 78% entre 2010 et 2018 et représente aujourd’hui environ 4 millions d’euros de dépenses publicitaires en France.

La communication offline est-elle vraiment morte ?

3- La publicité via des vidéos explose

La communication offline est-elle vraiment morte ?

La vidéo publicitaire fait un bon phénoménal de x 8.6 entre 2011 et 2017. En effet, d’après e-marketing  » Un internaute français sur deux regarde au moins une vidéo quotidiennement, y consacre en moyenne 32 minutes par jour et 80% d’entre eux se souviennent d’une vidéo vue dans les 30 derniers jours.  » La vidéo est un média accessible pour beaucoup d’annonceurs aux antipodes d’une campagne télé nécessitant des budgets souvent supérieurs à 200 000€. « Pour vingt fois moins cher, ils ont un format qui de plus profite des avantages du digital : programmatique, géolocalisation, réseaux sociaux… et surtout les metrics. » d’après Vicsya Soeung, managing director de Timeone,

4- La communication offline a encore de beaux jours devant elle

Les médias offline (radio, TV, journaux, magazines, affichage, cinéma) représentent encore 75% des dépenses publicitaires en France en 2015. La croissance est certes à la faveur de la publicité digitale mais les annonceurs restent fidèles aux médias traditionnels.

La communication offline est-elle vraiment morte ?

 

=> En synthèse, des dépenses publicitaires encore à la hausse chaque année et une part encore très belle réservée aux médias offline dont les vitrines font partie.

The future is bright and the future is not necessarily online !

Sources: IREP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite suivre Message In A Window